Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mercredi 22 janvier 2014

H comme Hutson (George)


George Hutson en 3e position derrière Kolehmainen et Jean Bouin en 1912

- Athlète britannique
- Lewes 1889 – Vendresse 1914

- Reconnu comme étant un des coureurs de fond les plus prometteurs de sa génération George Hutson participe aux Jeux Olympiques de Stockholm en 1912, où il obtient les médailles de bronze : 3 000 mètres par équipes et 5 000 mètres individuel (derrière le finlandais Kolehmainen et le français Jean Bouin).


- En août 1914, Hutson est mobilisé comme sergent au Royal Sussex Regiment. Le 14 septembre, l’unité est fortement engagée autour de Vendresse, les Britanniques buttant sur les hauteurs du Chemin des Dames, en particulier autour de la sucrerie de Cerny.
- George Hutson est tué, sans que l’on connaisse les circonstances précises de son décès ; son corps n’est pas retrouvé et l’athlète n’a pas de sépulture connue (son nom figure sur le mémorial de La Ferté-sous-Jouarre).
- La journée est en effet particulièrement meurtrière pour le Royal Sussex Regiment : 16 tués, parmi lesquels 5 officiers, 82 blessés et 114 disparus. Plusieurs pertes ont lieu lors de moments confus, où des Allemands se rendent (ou font mine de se rendre) et sont visés par leurs propres camarades puis, en réponse, par les Britanniques. Le régiment est décapité, notamment à cause des décès du lieutenant-colonel Ernest Montresor, commandant l’unité (dont le corps n’est pas retrouvé non plus) et du lieutenant Herbert Pelham, Chevalier de la Légion d’Honneur pour son action à Mons (enterré une première fois par les Allemands, il repose aujourd’hui à Vendresse).


- A noter que Jean Bouin (163e RI) meurt quelques jours après George Hutson, le 29 septembre à Xivray (Meuse). Non concerné par la guerre, Hannes Kolehmainen poursuit son brillant parcours après guerre, remportant notamment le marathon aux JO d’Anvers en 1920.




Sources et références :
Jerry Murland, Battle on the Aisne 1914


Aucun commentaire: