Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 3 juin 2012

B comme Bovelle


- Ferme aujourd’hui disparue, située à quelques hectomètres à l’Est de Cerny-en-Laonnois

- De septembre 1914 à avril 1917, la ferme est en zone allemande.

- Début mai 1917, les Français arrivent à proximité de la Bovelle. Les armées ennemies s’y opposent pendant de longues semaines, ce qui achève d’anéantir la ferme.

- Après-guerre, celle-ci n’est pas reconstruite.


 Carte provenant du JMO de la 4e Brigade marocaine (juin 1917) - Source: SHD


Le secteur de la Bovelle

- Le secteur de la Bovelle est la partie orientale du saillant de Deimling, qu’il pousse encore plus loin en direction de l’Ailette : les soldats ont baptisé ce lieu le « museau de porc » de par sa forme (limité grosso modo par le tunnel de l’Yser à l’ouest et une ligne ferme de la Bovelle – Chemin des Dames à l’est).


Carte issue du JMO du RICM (juin 1917) - Source: SHD
 


- « Dès que le jour parut, je me mis à explorer le secteur. Ah ! Il était beau le secteur ! Un vrai paysage lunaire formé de grands trous se chevauchant, d’énormes entonnoirs remplis d’eau jaunâtre et de boue traîtresse où serpentaient des boyaux entre des monticules de boue, d’ordures et d’objets innommables. Partout, des débris de toute sorte attestaient qu’une lutte acharnée s’était livrée ici. Les cadavres eux-mêmes avaient été abandonnés sur place, liés à la vase avec laquelle ils se confondaient, et ça et là on voyait une main noire qui se détachait de ce magma, ou une tête épouvantable, bleue et putride, qui semblait nous implorer de ses orbites creuses et grouillantes. » (René Germain, Il revint immortel de la grande bataille – Carnets de guerre 1914-1919)




- Tranchées françaises du saillant de la Bovelle (en partant de la première ligne jusqu’au Chemin des Dames) : Bonin – Auran – Bretelle – Jacquemin – Zouave Sénéchal – Bovelle – Deimling – Kléber / Xanthia / d’encerclement – Dresde / Kirberg – Bruckner / Etienne – Fourragère

- Principaux boyaux français du saillant de la Bovelle (d’ouest en est) : Yser – Boulogne (ou Arras) – Lille (ou de l’Inn) – Foy –Béthune – Juliers – Palatinat – Trêves

- Tranchées allemandes en avant des lignes françaises : Baja – Arc – Pointe – Golfe (NO)

Aucun commentaire: