Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 30 juin 2013

B comme Bains-douches


source: SHD

- Le 3 décembre 1914, « le Capitaine commandant la [3e] compagnie [du 18e bataillon du 2e régiment du Génie] accompagnant le Colonel du Génie et le Directeur du Service de Santé étudie à la sucrerie de Hautes Rives une organisation de douches. Les ouvriers de l’usine et les sapeurs de la Cie 15T du Génie commencent l’organisation des douches. »

- La sucrerie de Hautes Rives, créée en 1858, est située en rive gauche de l’Aisne, en bordure du canal latéral, à l’est de Villers-en-Prayères et au sud d’Oeuilly, toute proche du front à partir de l’automne 1914. Son activité cesse lorsque les combats s’installent dans la région.


- La 4e section de la compagnie 18/3 du 2e RG se met au travail dès le 4 décembre, aménageant les douches. Le chantier dure quatre jours. Le 7, « les 1ère et 4e sections procèdent à l’essai des douches. La température étant reconnue légèrement insuffisante, il est procédé à un complément d’organisation au moyen d’une locomotive. Le fonctionnement est, ainsi, satisfaisant (température de l’eau : au départ : 40°, à l’arrivée : 32°. L’installation fonctionne entre 7h et 11h et entre 13h et 17h à raison de 150 hommes à l’heure soit 1 200 hommes par jour. »


- La sucrerie de Hautes-Rives, qui retrouve son rôle premier après-guerre, ferme en 1997.




JMO (Source: SHD)

_

Aucun commentaire: